Résultats élection CSE Epic SNCF

27 novembre 2018

Capture d’écran 2018-11-27 à 10.35.20

CR Bilatérale du 14/11 UNSA / Directeur

26 novembre 2018

A notre demande, nous avons rencontré M. le Directeur en bilatérale le 14 novembre 2018 pour d’une part nous présenter, mais également lui exposé nos attentes, nos préoccupations et nos revendications.

Nous avons renouvelé notre demande d’un dialogue socialde qualité à la CPR. Si le dialogue au niveau du CHSCT s’est bien amélioré ces derniers mois, celui dans l’instance des DP/CE n’est pas encore satisfaisant. Nous avons illustré nos propos par deux exemples précis : la réorganisation de la DSI et les informations sur les notations UCANSS.

Sur la réorganisation de la DSI évoquée depuis des mois dans les services, nous avons réitéré notre demande que celle-ci soit présentée en instance CHSCT et CE avant que la mise en place ne débute en « catimini »…

Sur la notation UCANSS, nos demandes de plus d’informations globales envers les délégués se heurtent à une fin de non recevoir depuis des mois. Il nous semble qu’une avancée dans son dossier est possible au vu de ce qui se fait dans les autres organismes de sécurité sociale. 

Nous avons insisté sur la mise en place de négociations sur les formules de temps de travail. Nous sommes favorables à être associé à un sondage des agents sur les différentes formules afin de connaître au mieux leurs attentes. Ce dossier est prioritaire pour l’UNSA, nous l’avons porté depuis près d’un an au travers des négociations sur le bloc 1. Nous souhaitons que ce sondage soit réalisé début 2019.

L’accord sur le télé-travailest également à négocier après celui des formules de travail. Les services RH sont encore en phase d’étude de faisabilité du télé-travail à la caisse. Nous proposons de calquer cet accord sur les accords existants à la SNCF et à l’UCANSS et qui sont des accords classiques et intéressants.

L’accord sur l’intéressementUCANSS à la CPR sera un sujet sensible en 2019. Il faut trouver une solution pour l’année 2019 qui est annoncée comme une année blanche. En effet le principe de la PEC n’a pas été reconduit par l’ancien directeur pour la COG 2019/2021 et l’accord intéressement UCANSS, même si il est signé en 2019, ne sera versé pas avant 2020.

Cela veut dire qu’en l’état rien ne sera versé ni aux Cheminots, ni aux salariés UCANSS. C’est un manque à gagner de 500 euros pour tout le personnel.

Nous avons demandé au directeur de verser pour 2019, une prime exceptionnelle à tous les agents pour compenser la perte de la PEC. Pour les années suivantes lorsque l’intéressement aux UCANSS sera  versé côté CPR, comme pour les cheminots côté SNCF, nous demandons de créer une gratification de cohésion  sociale qui récompensera la qualité de travail et l’investissement de l’ensemble  du personnel CPRPSNCF.

En ce qui concerne le futur intéressement UCANSS, nous demandons que l’employeur verse un abondement à travers un plan épargne mis en place.

Pour les élections du CSE CPR en 2019, nous ne souhaitons pas de dérogations à la loi, malgré la non éligibilité des agents mis à disposition. Nous demandons à ce que des négociations locales de haut niveau permettent de définir les conditions d’un scrutin réaliste. Le nombre de candidats, la détermination de représentants de proximité et la mutualisation des moyens devront être traités. A travers les futurs représentants de proximité, les agents mis à disposition pourront ainsi continuer à être des représentants du personnel de la Caisse.

Nous avons demandé au directeur de redonner un peu plus de souplesse, dans l’utilisation de l’outil GTA sur deux exemples :

Pour la cafeteria, et pour retrouver la convivialité de ce lieu, nous avons demandé  au Directeur la neutralisation entre 8h et 9h du passage des portillons pour permettre aux agents de se rendre au café.

Pour le repas de noël dans les services, nous avons demandé au Directeur de redonner la possibilité aux managers de gérer ces repas, comme cela se faisait avant 2018 et d’accorder la demi-journée repas de noël.

Sur tous ces sujets, nous avons échangé de manière cordiale et constructive en espérant des avancées et un écho à nos propositions.

M. le Directeur se laisse le temps de la réflexion et nous fera part de ses choix et propositions

Résultats élections SNCF 2018

23 novembre 2018

IMG_9704

Moi, je soutiens l’UNSA

16 novembre 2018

elections100918

En votant UNSA, les AS c’est ça!

13 novembre 2018

IMG_9604

Compte rendu UNSA DP/CE du 25 octobre 2018

9 novembre 2018

Rapport annuel de la médecine du travail :

Mmes les médecins du travail (UCANSS et SNCF) ont présenté leurs rapports d’activité annuels.

Côté UCANSS pas d’absentéisme constaté pour les convoqués. Côté SNCF, il y a 400 dossiers en retard (sur 660). Pour rappel, depuis 2017 les contrôles ont lieu tous les 5 ans. Le problème serait informatique : beaucoup de convocations n’arriveraient pas en temps et en heure aux agents ; or le logiciel après une relance, perd la trace du dossier inachevé.

Nous avons insisté pour qu’une solution soit trouvée entre la CPR et la SNCF, une fois de plus… notamment pour les agents des antennes qui sont encore plus mal considérés que les agents du siège.

Evolution du département V/SMP :

Notre question : dans votre document, la nouvelle organisation ne fait plus référence à la Qualité. Cette activité est-elle de fait abandonnée ?

Réponse : l’activité n’est pas abandonnée mais continue d’être assurée par l’adjointe à la sous directrice qui est nommée « référente Qualité » pour V.

le Directeur a suggéré que pour bien affirmer cette réalité, la Qualité soit intégrée dans le nouveau nom du département, alors qu’aujourd’hui le nom proposé intègre la notion de « Contrôle ».

 

Réorganisation de la DSI :

Notre question : La délégation du personnel vous demande à quelle date le dossier d’évolution majeure de la Sous-Direction du Système d’Information sera présenté en consultation aux IRP, comme prévu par le législateur ?

Réponse : « Il n’y a aucun dossier de réorganisation de la DSI ; ce sont des bruits de couloir ».

Nous avons bien évidemment réagit face à ce déni en insistant sur la situation compliquée vécue depuis des mois par les agents de la SDSI. Nous avons mis en exergue les multiples cas de mouvements anticipés, en dehors de tout protocole établi. Finalement, le Directeur adjoint va évoquer ce dossier avec le sous directeur de la SDSI pour enfin « sortir du bois »..

 

Restauration dans les antennes :

Sur ce sujet récurrent depuis des années, nous évoquons la difficulté pour les agents des antennes pour se restaurer correctement et plus particulièrement pour accéder à des restaurants d’entreprise.

Coté UCANSS, les agents  des antennes ne bénéficient pas comme ceux du siège de la convention entre la CPRPSNCF et le CE EPIC SNCF qui leur octroi  une subvention identique aux cheminots.

Nous reviendrons sur ce sujet avec le nouveau directeur, Monsieur ROBIN, lors d’une prochaine bilatérale UNSA / Direction.

Coté cheminot, les agents des antennes ne peuvent pas accéder aux restaurants d’entreprise gérés par les CE CGT régionaux qui n’octroient  pas la subvention accordés à tous les cheminots. Ainsi le cout d’un repas est trop important et ceux-ci ne mangent pas dans ces emprises.

Nous regrettons cette attitude alors que le CE EPIC SNCF, accueille les cheminots de tous les EPIC et au même tarif  dans ces cantines. (Exemple au restaurant d’entreprise LECLERC).

Heure Info Syndicale

6 novembre 2018

Capture d’écran 2018-11-06 à 19.38.38

Négociations REBSAMEN

6 novembre 2018

Capture d’écran 2018-11-06 à 19.38.27

 

extension aux agents contractuels

6 novembre 2018

Capture d’écran 2018-11-06 à 19.33.04

Les Echos des UCANSS

27 octobre 2018

Echos 1

 

Echos 2

 

Echos 3

12345...20