Négociation salariale 2012…

Le mépris !

La Table Ronde salaires s’est tenue hier, lundi 8 octobre 2012.

Contradiction totale entre les déclarations du Président de la SNCF sur la bonne santé financière de l’Entreprise et les propositions minimalistes de la Direction qui ne laissent aucun espoir de maintien du pouvoir d’achat.

Le DRH de la SNCF a très rapidement balayé les arguments avancés par les OS mettant en avant les problèmes de pouvoir d’achat générés par l’inflation, ainsi que les richesses dégagées par le travail des cheminots qui ont fortement contribués aux bons résultats de l’Entreprise.

Les propositions de l’Entreprise :

- Une augmentation générale de 0,5% au 1er septembre 2012.

- Une majoration uniforme de 5 euros de la prime de travail des agents sédentaires jusque la position de rémunération 12 avec effet au 1er novembre 2012.

- La convergence progressive en trois ans des allocations forfaitaires de déplacement des agents éxecution et maîtrise vers celle des agents cadres. Première en janvier 2013.

Laisser un commentaire