L’accord salarial 2013

L’UNSA a fait le choix de signer l’accord salarial 2013

Mais il n’y a pas assez de signataires pour valider l’accord !

(La validité de l’accord est subordonnée à la signature par une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli au moins 30% des suffrages aux élections)

L’accord n’étant pas validé, la SNCF décide d’appliquer une augmentation générale des salaires de 0,4% au 1er juillet 2013.

Quelles sont les conséquences immédiates pour les cheminots en absence de cet accord salarial ?

- Au lieu d’une augmentation générale de 0,5% au 1er juillet 2013, c’est 0,4% qui s’applique !

- La majoration de 50 euros de la gratification de vacances portant son montant de 250 à 300 euros (brut) dès 2013

50€ pour la grande majorité des cheminots ce n’est pas négligeable, cette mesure est annulée !

- Convergence des allocations forfaitaires de déplacement du régime général, en deux étapes, du groupe II (autres agents) vers le groupe I (agents F-G-H)

*Plus 4% appliqué en groupe II, au 1er octobre 2013

*Un alignement du groupe II sur le groupe I, au 1er juillet 2014, ce traitement égalitaire des cheminots ne s’appliquera pas !

- Maintien de la Garantie Individuelle du Pouvoir d’Achat des Cheminots (GIPAC) pour l’année 2013.

Les mesures décidées par l’entreprise s’appliquent également aux personnes contractuels.

Notre déception est aussi dirigée vers la direction qui avait la possibilité, en additionnant les mesures salariales de préserver le pouvoir d’achat des cheminots.

 

Laisser un commentaire