CP de l’HIS UNSA du 28 septembre 2015

L’heure d’information syndicale UNSA a eu lieu ce mardi 28 septembre 2015 au restaurant d’entreprise.

Nous remercions les 75 agents présents lors de cette HIS.

Nous sommes intervenus, Jean-Marc, Sébastien, Vanessa, David, Sophie et Olivier  sur plusieurs sujets de l’actualité.

Nous avons évoqué les élections du CE épic de tête SNCF qui auront lieu le 19 novembre 2015 en rappelant que le CE reste le lien principal des agents mis à disposition avec la SNCF.

L’objectif de l’UNSA ferroviaire étant de remporter ce CE  qui avec 12000 agents dont 800 agents de la cprpsncf devient un CE  majeur.

Déjà majoritaire au CE DT il nous semble logique de continuer notre travail dans ce périmètre et les représentants UNSA de la caisse seront présents sur les listes pour cette prochaine élection.

Nous avons ensuite fait signer une pétition sur l’intéressement dans l’épic de tête SNCF et  l’UNSA ferroviaire pèsera auprès de l’entreprise pour que les agents mis à disposition soient intégrés à ce dispositif.

Une demande de notre organisation a d’ailleurs été prise en compte par la SNCF puisque la prime de vacance sera augmentée en 2016.

Sur les arrêts médicaux, nous expliquons le dépit actuel de certains agents qui suite à des contrôles ont eu des retenus sur salaires alors qu’ils avaient des justificatifs ou des arguments démontrant leur bonne foi.

Nous défendrons ces dossiers devant la direction pour les rétablir de leurs droits.

Nous avons également abordé  les deux sujets que sont, les fermetures prévues des antennes de Clermont- Ferrand et Chambéry en déplorant encore une fois le manque d’information aux organisations syndicales et la perte de ces deux sites.

Sur la perte d’activité nous regrettons aussi le retour du mandat de gestion du service C/GEST vers la SNCF et nous demanderons un suivi particuliers sur le reclassement des agents de ce service.

Le constat également que la caisse n’as plus qu’un seul mandat de gestion SNCF (les at/mp) nous inquiète pour l’avenir de ce service.

Nous avons ensuite réaffirmé notre attachement à l’examen TAD, tout en soulevant les incertitudes sur les futures modalités de celui-ci. Quid du pr3 ?

Enfin un rappel a été fait de nous faire passer les doléances concernant la restauration d’entreprise afin de faire remonter à la commission restauration du CE et au prestataire sogeres les points à améliorer.

Nous nous retrouvons en décembre pour la prochaine heure d’info syndicale UNSA.

Laisser un commentaire