Déclaration DP/CE du 21 décembre 2017

Monsieur le Président,

Le 11 décembre 2017, l’UNSA CPRPSNCF a été reçu par la directrice RH des fonctions supports SNCF, Madame SAVINAS qui est également Présidente du CE EPIC SNCF.

Nous avons demandé un entretien pour évoquer les dossiers qui concernent conjointement l’entreprise SNCF et la CPRPSNCF.

Lors de cet entretien nous avons mis en évidence l’attachement des cheminots mis à disposition au maintien de ce lien organique avec la SNCF.

La présidente du CE EPIC SNCF est le garant de notre mise à disposition et devient ainsi le lien direct pour les cheminots de la Caisse.

Les sujets évoqués étaient nombreux et quelques uns significatifs d’une volonté commune, d’un maintien de relations entre les mis à disposition et la maison mère.

Les notations qui déterminent le déroulement de carrière des cheminots en sont sans aucun doute le principal sujet.

Nous avons demandé la présence aux commissions de notation de Madame SAVINAS pour conforter ce principe.

Dans le domaine des examens  pour la promotion interne à CPR, nous avons suggéré que la SNCF garde un droit de regard sur leur mise en place.

Nous avons demandé également que l’intéressement qui sera versé par l’EPIC SNCF et la prime d’efficacité  collective versée par la CPRPSNCF, soient versés intégralement aux agents mis à disposition comme en 2017.

Nous avons demandé qu’une solution soit trouvée par la SNCF pour pallier la diminution de la présence de l’infirmier au cabinet médical CPR (70% au lieu d’un 100%, depuis quelques mois). La possibilité de trouver un temps plein qui couvrirait également la population UCANSS est envisagée.

Nous avons également évoqué les futures instances représentatives du personnel (les CSE), tant du coté EPIC SNCF où l’UNSA ferroviaire est majoritaire que du coté CPRPSNCF.

Nous avons convenu qu’il était compliqué d’imaginer que les agents mis à disposition soient écartés des  futures instances représentatives du personnel de la CPRPSNCF !

Sur tous ces sujets L’UNSA CPRPSNCF sera à l’initiative des discussions pour conforter notre lien avec la maison Mère.

Sur les négociations actuelles sur le temps de travail, rémunération, primes, etc.

L’UNSA prendra ses responsabilités dans ce dossier, comme elle le fait depuis le début des négociations.

Nous sommes le seul syndicat à avoir fait des propositions et la plupart ont été acceptées (CET UCANSS amélioré, primes de services harmonisées, maintien des régularisations  des retards de train, discussions pour la mise en place de formules de temps de travail).

Il nous semble important de continuer à représenter les salariés qui ont à 63% voté pour nous, dans un esprit réformiste tout en dialoguant pour l’intérêt de tous.

Pour ces raisons l’UNSA CPRPSNCF va signer cet accord qui permet de se projeter d’ores et déjà sur les futures négociations sur le bloc 2 qui auront lieu à partir du deuxième trimestre 2018 et qui concerne la qualité de vie au travail (égalité professionnelle femmes/hommes, télétravail, intéressement, travailleur handicapé…).

Toujours dans cet état d’esprit qui caractérise notre organisation syndicale, fin novembre, L’UNSA-Ferroviaire a fait des propositions à Jean-Cyril Spinetta, chargé par le premier ministre d’une mission relative à la  préparation de « la refonte du système ferroviaire français dans le cadre d’un marché ouvert à la concurrence, en préservant les missions d’un service public performant ».

Dans ce document de 17 pages, trois sont consacrées aux conditions sociales liées aux changements éventuels d’opérateurs et l’UNSA  considère que les transferts découlant  de ces derniers ne doivent pas être source de réduction de droits pour les salariés.

Ainsi, concernant la thématique de la protection sociale, et afin d’en garantir la traçabilité,  l’UNSA-Ferroviaire propose que la CPRP SNCF soit l’acteur central en matière de collecte des droits sociaux et préconise que celle-ci devienne Caisse de branche du secteur ferroviaire.

Il nous semble tout à fait envisageable pour notre Caisse d’endosser ce rôle majeur et ainsi pérenniser son entité.

Je vous remercie de votre attention.

Laisser un commentaire