CR DP/CE du 29 mars 2018

- Certains agents de la sous-direction Maladie, se sont vus reprocher leurs moyennes téléphoniques lors des Entretiens Annuels.
Lors de la réunion DP du 17/12/2015, la direction précisait que le délai de 5 minutes à ne pas dépasser sur la moyenne des appels téléphoniques n’était pas « une directive de durée » et qu’il n’y a pas « d’objectif concernant la durée moyenne des communications ». Ces notions ont été rappelées lors des DP du 30/03/2017 (question 4). Les délégués du personnel demandent si les règles, concernant la durée des appels téléphoniques, ont changé ?

La direction rappelle que aucune directive de durée n’a été donnée, et que les tableaux de suivi servent d’indicateurs pour évaluer un besoin de formation éventuel. 

La délégation UNSA précise que la durée prolongée des communications téléphoniques n’est pas forcément lié à un besoin en formation mais plutôt à des appels complexes ou de qualité. 

- Les délégués du personnel demandent la liste des postes qui figurent sur une liste d’appel susceptibles d’être contactés en dehors de leurs temps de travail.

La direction ne semble pas comprendre la question. Aucune réponse. 

La délégation UNSA est surprise de cette réponse, alors que la question nous semble évidente et concerne une population pouvant travailler soit la nuit, soit le week-end. C’est une demande récurrente de notre organisation syndicale.

- La Direction s’était engagée il y a plusieurs mois à fournir des stores pour les services se situant face sud du bâtiment. Où en est la commande à l’approche du printemps? 

- Les délégués se posent des questions sur le coût économique des travaux de réhabilitation de la caisse.
Les retards et surcoûts évoqués lors du CHSCT du 13 mars (ascenseurs, stores, salle de sport) nous alertent sur cette problématique.
Pour quelle raison le budget travaux n’est jamais présenté dans cette instance CE économique ?

L’appel d’offres initial a été infructueux, les stores ne seront pas disponibles en avril. Un deuxième appel d’offres doit paraître mais si livraison de stores il y a, ce ne sera pas avant l’automne 2018. La direction indique que le budget travaux est déjà présenté en CA mais ne concerne pas cette instance.

La délégation UNSA s’étonne de cette réponse. En effet, lors de la réunion ordinaire du CHSCT du 13/03/2018, l‘adjointe de la Sous-direction de l’Immobilier nous a indiqué que l’appel d’offres était infructueux car le coût des stores dépassait largement le budget prévu et pouvait donc affaiblir celui-ci. De plus, il nous semble prioritaire d’optimiser les conditions de travail des agents et éviter que ceux-ci soient exposés régulièrement à des températures approchant les 40°C. L’UNSA regrette que notre instance CE ne soit jamais informée des budgets concernant la réhabilitation du bâtiment. 

- La Direction a demandé à tous les agents de badger lors de la mise en place de l’outil GTa le 1/12/2017 et ce pour 2 mois. Nous sommes à 4 mois de la mise en place de ce nouvel outil. Nous souhaiterions connaître la date à laquelle la direction permettra aux cadres, qui le souhaiteraient, de leur possibilité de débadger après avis de leur hiérarchie.

Une réflexion est en cours de la part de la direction. Aucune décision n’a encore été prise. 

- Les délégués du personnel demandent si le délai COG concernant le traitement des FSP par les antennes a été respecté pour l’année 2017 ?

Le délai COG n’a pas été respecté. Le délai de traitement moyen sur l’année 2017 est de 11,2 jours (délai COG : 8 jours).

La délégation UNSA déplore que la fermeture du videocodage au mois de mai 2017, ait été précipitée, sans anticiper toutes les problématiques de formation pour les agents des antennes. Ceci a entrainé une augmentation du délai de traitement des FSP. Quelques mois de transitions supplémentaires auraient permis de maintenir un délai correct. 

Bilan formation

- La catégorie « Adaptation au poste de travail » représente pratiquement un quart des heures de formation dans toutes les sous directions (sauf D/ACT où il n’y en a pas du tout). Quelle est la part du tutorat dans cette catégorie ? 

Le coût de la formation interne représente 48 % du financement total. Comment est valorisée la part de l »Adaptation au poste de travail » dans le financement interne ? 

Les formations « adaptation aux postes de travail » représentent en effet ¼ des formations dispensées à la caisse. Il a été instauré un forfait par agent pour mieux distinguer ces actions. Ce forfait « fourre-tout » est la solution la mieux adaptée dans le cadre du bilan formation, même si ce n’est pas l’idéal.

La délégation UNSA se pose des questions sur la pertinence de cet indicateur forfait qui ne permets pas de mesurer réellement et correctement le nombre d’heures de formations ou d’informations liées à l’adaptation au poste de travail et encore moins l’aspect qualitatif de celles-ci. Pour ces raisons, la délégation UNSA s’est abstenue lors du vote sur le bilan formation 2017. 

- Problématique réfectoire :

La direction nous annonce que des aménagements vont être effectués au réfectoire pour augmenter la capacité de celui-ci (tables et chaises supplémentaires), et qu’une étude est en cours pour un agrandissement futur.

A plusieurs reprises la délégation UNSA a fait remonter ces problématiques dans les instances de la CPRPSNCF que ce soit dans les DP, ou au CHSCT. Nous serons vigilants sur l’évolution à venir sur ce sujet.

Laisser un commentaire