Archive de la catégorie ‘Non classé’

Le Mag Janvier 2013

Mercredi 6 février 2013

Le Mag Janvier 2013 le-mag-755

Elections conseil d’administration du groupe SNCF 2013

Mardi 22 janvier 2013

Elections conseil d'administration du groupe SNCF 2013 je-vote-unsa

capture-211x300 capture2-232x300

capture1-300x211

 

Négociations salariales

Mardi 15 janvier 2013

Pour 2013, l’UNSA-Cheminots demande le versement d’un dividende et l’ouverture de négociations salariales.

Le 21 janvier 2013, dans un courrier adressé à l’entreprise, l’UNSA-Cheminots réclame l’ouverture de négociations salariales et le versement d’un dividende.

Pour l’UNSA-Cheminots, la reconduction a minima de la mesure acceptée en 2011 doit être la règle pour le versement du dividende salarial.

En ce qui concerne l’augmentation générale des salaires, l’UNSA-Cheminots rappelle qu’elle a refusé en octobre 2012 la signature de l’Accord Salarial 2012

En effet, l’UNSA-Cheminots ne peut cautionner une perte de pouvoir d’achat évaluée à l’époque à 1%

L’UNSA-Cheminots ne se rendra pas complice de cette perte de pouvoir d’achat des cheminots et réitère donc sa demande pour l’ouverture de réelles négociations salariales 

Choix élections

Lundi 10 décembre 2012

Dans le cadre des élections de la CPRPSNCF en mars 2013 les agents mis à disposition sont amenés a choisir de voter pour :

Les élections des délégués du personnel de la CPRPSNCF

En cochant OUI

-Vous gardez une délégation du personnel qui vous connaît et qui gère vos problèmes particuliers et collectifs.

-Vous choisissez aussi vos délégués de commission pour les notations.

Les élections du comité d’entreprise de la CPRPSNCF

En cochant NON

-Vous conservez les avantages du CE SNCF des directions transverses.

-Les délégués du personnel que vous avez élu assurent la partie économique de cette instance.

En espérant que vous choisirez ces options, la délégation UNSA se tient a votre disponibilité pour toute question supplémentaire.

Codes primes

Lundi 5 novembre 2012

L’UNSA-Cheminots accélère la convergence des codes primes.

La SNCF a présenté une proposition d’Avenant à l’Accord convergence des codes primes lors du comité de suivi du 22 octobre.

L’UNSA-Cheminots valide cet avenant à l’Accord

En effet, l’UNSA-Cheminots estime positifs les éléments contenus dans cet avenant.

Voici les éléments essentiels de ce texte :

Au  1er janvier 2013

•Augmentation de la valeur des codes primes 1 et 2 de 10% au lieu de 7%.

•Augmentation de la valeur des codes primes 11 et 42 de 5% au lieu de 4%.

•Augmentation de la valeur des codes primes 4, 52, 62 et 72 de 3% au lieu de 2%.

Au 1er janvier 2014

• Alignement des barèmes des codes primes 1, 2, 11, 42, 4, 52, 62 et 72 sur celui du code prime 33 (Filière Matériel), au lieu du 1er janvier 2015.

L’UNSA-Cheminots se réjouit de l’aboutissement de cette démarche qu’elle a initiée et qui est le résultat de notre lutte commune avec les cheminots.

SNCF : Accord salarial 2012

Lundi 22 octobre 2012

L’UNSA-Cheminots ne signe pas l’accord salarial 2012

La SNCF a présenté sa proposition d’Accord Salarial 2012 lors de la « Table Ronde Salaires » du 8 octobre.

Le Bureau Fédéral UNSA-Cheminots réuni le 18 octobre 2012 a voté à l’unanimité la non signature de l’Accord proposé.

En effet, l’UNSA-Cheminots estime la perte du pouvoir d’achat à environ 1% car les éléments contenus dans l’Accord ne compensent pas l’inflation 2012 évaluée a minima à 2%.

L’élément essentiel de cette proposition d’Accord se limite à une Augmentation Générale de Salaire de 0,5%.

Cette proposition « douteuse » qui s’appliquerait seulement à compter du 1er septembre 2012 correspond, en réalité, à une « énorme » augmentation de 0,19% pour l’année 2012.

L’UNSA-Cheminots ne se rendra pas complice de cette perte du pouvoir d’achat des cheminots et renvoie la Direction devant ses responsabilités, face à la mise en danger de la politique contractuelle salariale.

Tous en Grève le 25/10/2012

Samedi 20 octobre 2012

Pour les cheminots, le compte n’y est pas !

Dans un contexte de profonde mutation de l’entreprise publique SNCF, et après des années d’efforts de productivité, l’ensemble des cheminots de toutes les fonctions, y compris l’encadrement, exprime ses inquiétudes et son extrême mécontentement !

Face aux nombreuses revendications légitimes retransmises par les organisations syndicales, l’entreprise oppose une fin de non recevoir !

- Sur l’emploi :

Le recrutement de 5300 cheminots alors que 6900 cheminots vont quitter l’entreprise ne permet pas de maintenir les effectifs en 2012. Le compte n’y est pas… il manque 1600 recrutements au statut !

Ces embauches sont urgentes pour assurer la qualité de la production du service public et améliorer les conditions de travail qui ne cessent de se dégrader.

- Sur les Salaires :

La Direction de la SNCF propose lors de la table ronde du 08 octobre une augmentation maximale de salaire de 0,5% pour l’année.

Négociation salariale 2012…

Mercredi 17 octobre 2012

Le mépris !

La Table Ronde salaires s’est tenue hier, lundi 8 octobre 2012.

Contradiction totale entre les déclarations du Président de la SNCF sur la bonne santé financière de l’Entreprise et les propositions minimalistes de la Direction qui ne laissent aucun espoir de maintien du pouvoir d’achat.

Le DRH de la SNCF a très rapidement balayé les arguments avancés par les OS mettant en avant les problèmes de pouvoir d’achat générés par l’inflation, ainsi que les richesses dégagées par le travail des cheminots qui ont fortement contribués aux bons résultats de l’Entreprise.

Les propositions de l’Entreprise :

- Une augmentation générale de 0,5% au 1er septembre 2012.

- Une majoration uniforme de 5 euros de la prime de travail des agents sédentaires jusque la position de rémunération 12 avec effet au 1er novembre 2012.

- La convergence progressive en trois ans des allocations forfaitaires de déplacement des agents éxecution et maîtrise vers celle des agents cadres. Première en janvier 2013.

Journée de carence

Lundi 17 septembre 2012

Le 11 septembre 2012, le Tribunal de Grande Instance donne raison à l’UNSA-Cheminots.

À la SNCF, cette journée (qui s’ajoutait à la retenue du ¼ de solde sur les 3 journées suivantes d’un arrêt maladie) a été mise en place le 1er Février 2012, en ne prévenant qu’une partie des agents SNCF.

- Le 1er février : l’UNSA-Cheminots estime cette mesure inacceptable !

- Le 6 février : l’UNSA-Cheminots est reçue en DCI !

- Avril : l’UNSA-Cheminots saisit le Tribunal de Grande Instance !

- Le 8 juin : la SNCF prend acte de la décision du Tribunal de Grande Instance à la RATP !

Depuis le début, seule l’UNSA-Cheminots défend concrètement les intérêts des cheminots contre l’application de la Journée de carence à la SNCF.

L’UNSA-Cheminots demandera les modalités de remboursement des jours de carence avancés…

La SNCF peut encore faire appel de la décision. Nous restons vigilants.

Ouverture négociations des salaires

Vendredi 7 septembre 2012

L’UNSA-Cheminots obtient l’ouverture des négociations salariales pour tous les agents au statut et contractuels.

L’UNSA-Cheminots a demandé à la Direction de l’Entreprise, l’ouverture de la négociation salariale par courrier daté du 27 juin 2012.

Aujourd’hui le cycle de négociation commence :

- Réunions bilatérales avec chacunes des Organisations Représentatives au mois de septembre,

- Table ronde avec l’Entreprise le 8 octobre 2012.

L’UNSA-Cheminots demandera une Augmentation Générale des Salaires représentant au moins la compensation de l’inflation !

L’UNSA-Cheminots défendra, en outre, les principales propositions suivantes à intégrer dans un accord salarial :

 

  • Majoration forfaitaire uniforme de la Valeur Mensuelle Théorique de la prime de travail,
  • Uniformisation des montants des allocations forfaitaires
    de déplacement du régime général du groupe II (autres agents) avec ceux
    en vigueur pour le groupe I (agents à F-G-H) ; une mesure de simple
    justice entre agents,
  • Extension aux Samedis, du montant des indemnités et allocations prévues pour le travail des Dimanches et Fêtes,
  • Accélération du processus engagé pour l’harmonisation des primes de travail,
  • Renforcement du rôle du « comité de suivi de l’accord
    salarial », ceci afin d’obtenir une réelle compensation salariale
    quelles que soient les dérives de l’inflation,
  • …/…

L’UNSA-Cheminots, toujours à l’écoute des agents,  défendra les intérêts de l’ensemble des cheminots et communiquera sur l’avancée des négociations.

 

1...89101112